Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Folklore / Les Compagnons de la Louve / Un peu d'Histoire ...
Actions sur le document

Un peu d'histoire ...

C'est d'après une idée originale d'Alexandre André, stimulée lors d'une conférence de presse chaleureusement prolongée au premier étage de l' « Hôtel du Commerce » en l'an de grâce 1960, que Ben Van Cauwenberge, Roger Navez, Marcel Huwé, Victor Campagne et Maurice Herlemont prirent la décision de s'employer à doter la Cité des Loups d'un Ordre folklorique de nobles « Compagnons ».

Dans la foulée, les jours suivants furent consacrés à diverses tâches, à savoir: la création d'une épitoge, la rédaction de la Charte et du Règlement et l'élaboration (secrète) du fameux breuvage, le « Lovaria »

Admise « avec humour et enthousiasme » par le Conseil communal unanime, la proposition d'accepter le nouvel Ordre fut rapidement concrétisée.
Ainsi, le 25 mars 1960, la séance constitutive de la Confrérie est organisée à l' Hôtel de Ville de La Louvière.

Fidèle Mengal, Bourgmestre, « souriant et ravi », prête alors le serment de premier Maître-Compagnon de l' « Ordre folklorique des Compagnons de la Louve » face à une louve empaillée et devant Jules Castiaux, Président du Comité des Fêtes et Receveur communal honoraire. La prestation de serment fut précédée d'une allocution de ce dernier face aux personnalités fondatrices, soulignant la filiation spirituelle aboutissant à la création de l' Ordre destiné à unir ceux qui honorent notre Cité :

« … Le temps qui passe transforme une idée, au départ très souvent puérile, en chose attachante et touchante que l'on s'honore de servir au mieux … Notre cité possède tous les privilèges de la jeunesse: gaîté, foi en l'avenir, courage et volonté. Toutefois, son existence pose, chaque jour, des problèmes matériels, souvent graves et sévères, qu'il vous appartient d'affronter en raison des fonctions qui sont vôtres.
Nous avons cru, pourtant, qu'il était bon d'y mêler au moins une fois l'an, des soucis relevant d'une apparente fantaisie.
Car si le folklore … paraît être chose fort peu sérieuse en regard de la vie administrative, économique et sociale où nous sommes plongés chaque jour, il n'en reste pas moins qu'il apporte à une cité comme la nôtre, un éclat et une force vive que nous n'avons pas le droit de négliger. L'ordre des Compagnons de la Louve, au sein duquel doit se forger, doit se matérialiser l'amour que nous vouons à notre chère cité, veillera à préserver tout ce qui fait de La Louvière une terre plaisante, joyeuse et de fraternel accueil ... ».

Sitôt intronisé Maître-Compagnon, Fidèle Mengal devait introniser lui-même les 37 autres premiers Compagnons : les « Pionniers »...

Année après année, nombre de personnalités ont rejoint les rangs de l'Ordre, comme Achille Chavée (1965), André Balthazar (1967), Pol Bury (1972), Idel Ianchelevici (1985), Franco Dragone (2000), pour ne citer que ces quelques noms marquants....

… et l'aventure continue !