Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Art public & Patrimoine / Chapelles / La Chapelle Saint-Julien
Actions sur le document

La Chapelle Saint-Julien

Situation : la Chapelle Saint-Julien se trouve à l’angle de la rue Belle-Hélène et de la rue des Buxiniens à Boussoit

La Chapelle Saint-Julien

Elle constitue un des derniers vestiges de l’hôpital dédié au même saint et fondé par Jean Sausset.
Il ne reste de cette ancienne construction que l’habitation des censiers, la maison du chapelain bâtie vers 1600 et la chapelle.
A l’origine, la Chapelle St-Julien faisait partie d’un Hôpital Dieu fondé en 1286 par Jean, seigneur de Boussoit. St-Julien est le protecteur de cette maison de soins pour les pauvres car, selon la légende, le saint tua père et mère conformément à la triste prédiction d’un cerf qu’il chassait et il a donc voué le reste de sa vie à soigner les miséreux.
Au fil des années, le lieu est devenu un refuge de brigands, puis une ferme. Ses biens ont été légués lors de la Révolution française à l’assistance publique, aujourd’hui CPAS. La pièce originale la plus remarquable est un reliquaire en bronze doré, en forme de chapelle, datant du 14ème siècle, et qui contient 58 reliques en provenance de la Terre sainte, don du fondateur de l’hôpital.
Dans son état actuel, la Chapelle est divisée en deux parties bien distinctes : le choeur et la nef.
Le choeur mesure 6m sur 4,40m et repose sur les fondations en grès de la chapelle primitive. Il fut reconstruit au XVIIème siècle. Le choeur est éclairé par quatre fenêtres en plein cintre et est recouvert d'une voûte sans nervures. Il est séparé de la nef par une large ouverture.
L' autel ressemble à un sarcophage en marbre gris. Il est d'époque Louis XIV.
La nef, plus ancienne que le choeur, date du XVIème siècle. Il semble que son utilisation première était une salle de soins pour les malades.

La Chapelle Saint-Julien