Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma ville / Rénovation urbaine / La rénovation urbaine du centre-ville / L'aménagement convivial du Parc Gilson
Actions sur le document

L'aménagement convivial du Parc Gilson

Le parc Gilson est le troisième lieu préféré des Louviérois ! Dans le cadre des projets de rénovation urbaine, une étude a été menée par le bureau d'étude paysagiste D+A en vue d’améliorer la convivialité de ce parc.

 

Château Gilson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'aménagement projeté comprend, entre autres :

 

  • la rénovation de l'esplanade de la rue de Bouvy (mise en valeur de la façade du Château Gilson, aménagement d'un espace forum, intégration de la fontaine du sculpteur Pol Bury) ;
  • l'implantation d'une aire de récréation dans la partie la plus appropriée du site ;
  • la réalisation d'une liaison entre la partie basse et haute du site ;
  • la mise en évidence des arbres remarquables ;
  • la plantation ornementale ;
  • le placement de clôtures et portails.

Les travaux ont débuté en mars 2016.

 

Aussi, depuis le 14 mars 2016, le Parc Gilson est fermé au public. L'accès au Château Gilson reste toutefois effectif pour les activités du CcrC et des ateliers de la tête en l'air. Le stationnement sera interdit dans la rue de Bouvy (entre les n° 6 et 30), du lundi au vendredi, de 06h à 18h. La vitesse sera limitée à 30km/h.

 

Ce chantier étant évolutif, nous ne manquerons pas de vous tenir au courant régulièrement du suivi des travaux ainsi que des éventuelles mesures de circulation.

 

En parallèle à ce chantier important, la Ville met en place un chantier participatif pour fermer l’angle de la rue. En effet, plusieurs bâtiments de la rue de Bouvy ont récemment été abattus laissant un trou béant. Une palissade en bois est en cours d’installation sur cette portion de la rue de Bouvy et de la rue de Belle-vue et d’ici quelques semaines, ce sont près de 100 jeunes louviérois qui coloreront ce grand mur sur le thème de « Ma ville idéale ». On vous en dit plus en mai !