Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Développement / Développement économique / Le Parc Gilson s'ouvre à l'HORECA

Le Parc Gilson s'ouvre à l'HORECA

Le Parc Gilson s'ouvre à l'HORECA, la Ville de La Louvière met tous les services nécessaires à disposition

Mercredi soir, le Bourgmestre Jacques Gobert, l'échevin du commerce Pascal Leroy, l'échevin en charge de l'animation de la Cité, Laurent Wimlot, le chef de corps de la police, Eddy Maillet, et les services de l'animation de la cité et de la gestion centre-ville ont convié les commerçant.e.s de l'entité à une rencontre afin de les informer de toutes les modalités imposées par le Codeco pour ce qui concerne la réouverture de l'HORECA en terrasse.

Ceux-ci ont été avertis de la décision du Collège communal d'ouvrir le parc Gilson aux terrasses afin de permettre aux commerces qui n'ont pas ou peu d'espace extérieur de s'y installer et d'ouvrir dans des conditions adéquates.

Ainsi, des pagodes seront installées sur l'esplanade du parc Gilson sur 4 zones de 75m2. La Ville de La Louvière en assumera le coût ainsi que celui du gardiennage. Tous les services nécessaires, eau, électricité, gaz, espace de stockage, seront mis à disposition des exploitant.e.s.

Pour bénéficier de ces infrastructures gratuites, les commerçant.e.s doivent en faire la demande par mail avant le 15/05 via l'adresse YW5pbWF0aW9uZGVsYWNpdGVAbGFsb3V2aWVyZS5iZS4= Les inscriptions seront ensuite analysées en fonction des demandes et possibilités. Cette disposition est réservée aux exploitant.e.s d'établissements HORECA.

D'autres pistes sont à l'étude en dehors du centre-ville afin d'envisager des solutions si les besoins s'en faisaient sentir sur l'entité.

Cette disposition exceptionnelle s'ajoute aux mesures du plan de relance déjà mises en place par la Ville afin de soutenir les commerces, telles que :

  • Suspension des taxes et redevances pour les débits de boissons, commerces de petite restauration, terrasses et étalages, spectacles et divertissements, droits de place pour les forains et maraîchers, taxis, séjours, enseignes et publicités. Ce qui représente au total un allègement fiscal de 1.7 millions d'euros ;
  • L'extension et l'adaptation des terrasses gratuites sur demande ;
  • La prime de 2.500 euros à chaque commerce qui répond aux critères d'octroi des primes régionales et participent à l'opération des chèques-consommation ;
  • Chaque personne domiciliée dans l'entité (à la date du 1er mars 2021) recevra un chèque-consommation de 20 euros à utiliser dans nos commerces locaux.


Toutes les informations sur les aides sont disponibles ICI