Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Musées / MiLL / IANCHELEVICI / Sculpture / Bronze

Les sculptures en bronze

Le modelage et sa traduction en métal offrent à l’artiste des possibilités esthétiques encore inexploitées. Ianchelevici n’a de cesse d’épurer les formes, le bronze lui permet d’atteindre l’équilibre tant recherché ; les proportions s’allongent, les lignes deviennent pures. Bras et jambes peuvent s’écarter du corps, créant des vides qui allègent les silhouettes.

Cette épuration des formes ira croissant et, dans les années 70, les modèles voient leurs membres complètement idéalisés, parfaitement longs et souples au service de la ligne.
Le bronze permet en outre de rendre le mouvement, imprimant aux personnages un rythme que la pierre ne peut évoquer.

Le goût de l’artiste pour le travail de la matière s’exprime aussi dans le bronze. A la manière du peintre qui laisse dans la pâte l’emprunte de son pinceau, Ianchelevici imprime une vibration aux surfaces ; l’épiderme des sculptures se compose de petites boules de terre écrasées où joue la lumière.

Il existe au sein du musée une salle des bronzes où le visiteur peut admirer l'évolution de la pratique du modelage, des années 30 aux années 70.